Le gouvernement vient en aide aux restaurateurs

Réuni ce jeudi 18 mars, le conseil de gouvernement a décidé d'octroyer des indemnités au profit des travailleurs dans la restauration pour la période allant du 1er janvier 2021 jusqu'à la reprise de leur activité et la fin de la validité de la décision administrative portant fermeture des restaurants.

Par

Un café-restaurant casablancais. Crédit: MAP

Le conseil de gouvernement, réuni jeudi par visioconférence sous la présidence du Chef du gouvernement Saâd Dine El Othmani, a adopté le projet de décret édictant des mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs affiliés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et leurs employés déclarés, ainsi qu’au profit de certaines catégories de travailleurs indépendants et de personnes non salariées assurées auprès de la CNSS et affectées par les répercussions de la pandémie du Covid-19, en ce qui concerne le sous-secteur de la restauration.

Présenté par le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, ce projet de décret fixe le versement d’indemnités au profit des travailleurs dans le sous-secteur de la restauration pour la période allant du 1er janvier 2021 jusqu’à la reprise de leur activité et la fin de la validité de la décision administrative portant fermeture des restaurants. C’est ce qu’a indiqué le porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil.

Ce projet de décret fixe également les méthodes et la période de déclaration pour les travailleurs dans le sous-secteur de la restauration, a-t-il ajouté.

(avec MAP)

article suivant

“Houmouna”, une web-serie queer pour et par des femmes