L’être et le paraître, entre soufisme et coaching

Dans “Soufisme et Coaching”, Patricia Lambert et Mouhcine Ayouche ont cherché des réponses du côté de deux personnalités, chacune éminente dans son domaine : Faouzi Skali, qui a exploré les voies du soufisme, si profondément qu’il admet qu’elles sont accessibles à tous, et Christian Lestienne, psychologue clinicien et coach professionnel. Les deux sont d’accord : le coach peut s’inspirer du soufisme pour aller au plus profond de l’âme humaine.

Par

Dans “Soufisme et Coaching”, Patricia Lambert et Mouhcine Ayouche ont cherché des réponses du côté de deux personnalités, chacune éminente dans son domaine : Faouzi Skali, qui a exploré les voies du soufisme, si profondément qu’il admet qu’elles sont accessibles à tous, et Christian Lestienne, psychologue clinicien et coach professionnel. Les deux sont d’accord : le coach peut s’inspirer du soufisme pour aller au plus profond de l’âme humaine.

Soufisme et coaching. F. Skali et M. Ayouche. Tarik Éditions, 120 DH

Soufisme et coaching, les deux concepts peuvent paraître antinomiques, pourtant, deux hommes vont s’employer à tisser un fil d’Ariane entre les deux notions qui fait que le premier a besoin du second et vice-versa.

Deux hommes et pas n’importe lesquels : Faouzi Skali, dont le rayonnement au Maroc et à l’international dépasse les frontières du soufisme, et Christian Lestienne, psychologue clinicien, conférencier et formateur de coachs, vont s’employer à rapprocher le corps de l’esprit, en choisissant de centrer le débat sur l’homme.

Les auteurs essayent, en 21 questions posées aux deux hommes, d’avoir la réponse spirituelle du soufi, et la réponse technique, pour ne pas dire clinique, du psychologue. Qui, et cela ressort de ces pages, ne s’éloignent pas l’une de l’autre.

Ainsi, à la question “que signifie être soufi ?”, Faouzi Skali répond que c’est “une façon d’être présent dans le monde tout en cherchant à être dans une dimension d’intériorité”. Celle-ci étant “une spiritualité qui se vit au quotidien”. Quand à Christian Lestienne, il croit profondément que “le mal-être de la civilisation en Occident est d’avoir perdu (…) son essence immatérielle et spirituelle”.

Et être coach ? C’est “Redeviens ce que tu es”, dans une démarche spirituelle. Une sorte de “réalisation de soi qui rejoint la spiritualité”, assure Christian Lestienne, qui s’appuie sur Bergson pour étayer son propos : “Pense en homme d’action, agis en homme de pensée.”

«Soufisme et coaching»

F. Skali et M. Ayouche

120 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Une transformation permanente

Deux hommes, l’un tombé dans la spiritualité dès sa naissance à Fès, et l’autre qui la découvre au fil de sa vie, qui a fini par trouver “une liberté spirituelle”. Une quête d’identité innée ou acquise, conclue au bout d’une “transformation permanente”. Alors que Faouzi Skali est allé à la recherche de la spiritualité, déçu par des études scientifiques qui ne le “grandissaient pas humainement”. Christian Lestienne en a fait une façon de vivre, à travers les “reconstructionnistes et les déconstructionnistes sociaux qui aident à acquérir la liberté de penser”. “Mes valeurs fondamentales de vie sont la liberté, le désintéressement généreux, l’autonomie créatrice et la beauté”, assure-t-il. Que des valeurs spirituelles en somme.

Pourquoi un coach devrait-il s’embarrasser de spiritualité dans sa mission d’accompagnement ? Justement, propose Faouzi Skali, “le coach est lié au coaché” par une “alliance basée sur des valeurs”, où “l’enseignement n’est pas un discours mais un accompagnement, ou suhba comme on l’appelle en soufisme”. Ce que semble confirmer Christian Lestienne : “Nous sommes tout simplement des accompagnateurs de l’émergence chez le coaché.”

Patricia Lambert et Mouhcine Ayouche, les auteurs de cet ouvrage, eux-mêmes coachs professionnels, sont persuadés que “toute action véritable se doit d’être animée par un souffle de valeurs intérieures”. Et d’appeler Socrate à la barre, qui tranche : “Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-mêmes les bonnes réponses.” Et c’est ce qu’ils essayent de transmettre à travers les échanges compilés dans ce livre entre Faouzi Skali et Christian Lestienne.

«Soufisme et coaching»

F. Skali et M. Ayouche

120 DH

Livraison à domicile partout au Maroc


Titre : Soufisme et Coaching, Rencontres d’ici et d’ailleurs

Auteurs : Patricia Lambert et Mouhcine Ayouche

Genre : Essai

Editeur : Tarik Editions (2017)

Prix : 120 DH

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine