PJD : une réunion du Conseil national en vue pour colmater les fissures du parti

Le Conseil national du PJD a convoqué, le 12 mars, une réunion extraordinaire, prévue le week-end du 20 et 21 mars prochains. Si l’ordre du jour tente de dissimuler la tension interne, les points de rupture, eux, ont d’ores et déjà éclaté au grand jour.

Par

Saâd-Eddine El Othmani et Abdelilah Benkirane. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Le Conseil national du PJD a convoqué, le 12 mars, une réunion extraordinaire, prévue le week-end du 20 et 21 mars prochains. Si l’ordre du jour tente de dissimuler la tension interne, les points de rupture, eux, ont d’ores et déjà éclaté au grand jour.

Ça bouillonne dans la marmite PJD. Le Bureau du Conseil national du PJD a décidé de convoquer une session extraordinaire les samedis et dimanche 20 et 21 mars. L’ordre du jour, dévoilé par le site officiel du parti vendredi 12 mars, évoque deux questions sujettes à débat interne. Et pas des moindres. Il s’agit en premier lieu de “la demande de démission du président du Conseil national et le vote sur celle-ci”. Deuxième point programmé par le parlement du parti : “les prises de position nécessaires à l’égard des récents développements politiques”.

à lire aussi

Les modalités de cette réunion seront, quant à elles, “communiquées ultérieurement” aux 80 membres du Conseil national. Notons que le document est signé par le vice-président Abdelali Hamiddine, et non pas par le président, Driss Azami Idrissi, dont l’intention de démissionner a été refusée par…

article suivant

Un homme sur trois serait victime de “violences conjugales” selon le HCP