Maroc-Japon : l’ambassadeur Takashi Shinozuka veut lier le Soleil levant au Soleil couchant

Pour rapprocher le Japon du Maroc, Takashi Shinozuka dispose de nombreux atouts dans sa besace. Culture, collaboration industrielle et financements de projets d’avenir sont autant de leviers sur lesquels l’ambassadeur japonais dans le royaume peut s’appuyer. Rencontre.

Par

Takashi Shinozuka, comme beaucoup d’ambassadeurs, n’est pas arrivé en terre inconnue, suite à sa prise de fonction en début d’année dernière. Du royaume, le récent ambassadeur du Japon en connaît d’abord le chef de l’État, qu’il a pu rencontrer à deux reprises. La première, lors d’une visite effectuée par une délégation japonaise à Rabat en 1987. Mohammed VI était alors prince héritier. C’est ensuite en tant que souverain que le roi se rend au Japon, en 2005. Takashi Shinozuka travaille alors au ministère chargé de la maison impériale, le Kunai Cho. “J’ai certes pu le rencontrer en 1987, mais je retiens surtout sa visite en 2005. Je travaillais auprès de l’empereur et de l’impératrice qui accueillaient leur ami venu du Maroc. C’était émouvant de voir ce jeune homme devenir un souverain plein de majesté, de…

article suivant

Elizabeth II et son royaume font leurs adieux au prince Philip