Le Burundi réitère le maintien de son consulat à Laâyoune

Alors que le Burundi avait annoncé le 23 janvier dernier la fermeture de son consulat à Laâyoune, le pays vient de confirmer le maintien de sa représentation diplomatique dans les provinces du Sud marocain.

Par

MAE du Burundi

Dans un tweet publié ce 18 février, le ministère des Affaires étrangères de la République du Burundi se félicite “de la décision du Royaume du Maroc d’ouvrir une Ambassade du Royaume du Maroc au Burundi avec résidence à Bujumbura qui servira de pont diplomatique direct entre les deux pays”. “Aussi, il réitère le maintien de sa représentation consulaire à Laâyoune”, poursuit le tweet.

Dans un tweet publié le 23 janvier, et repris par l’agence de presse algérienne APS, la même source affirmait que “dans le cadre de la rationalisation des dépenses au service extérieur, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération au développement a décidé de fermer deux ambassades (Ottawa et Brasilia) et un consulat général à Laâyoune (…) pour des raisons financières et de réciprocité”. Le tweet sera cependant supprimé quelques heures plus tard.

Les 8 et 9 février, l’ambassadeur-directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) Mohamed Methqal s’est déplacé au Burundi afin de rencontrer Albert Shingiro, ministre burundais des Affaires étrangères, de la Coopération et au Développement.

Durant cette rencontre, il a été décidé de renforcer la coopération entre les deux pays. Le nombre de bourses d’études va être doublé dès la prochaine rentrée académique pour passer à 70 bourses universitaires. Mohamed Methqal a aussi promis des investissements marocains dans des secteurs comme l’agriculture, le tourisme, la santé et les énergies renouvelables.

Le Burundi a inauguré son consulat à Laâyoune le 28 février 2020.

article suivant

Afghanistan : “convergence” des grandes puissances sur ce qu'elles attendent des talibans