Soufiane Rahimi, parcours d’un champion : éclosion, exil amateur et retour en grâce (1/2)

Soufiane Rahimi a tout raflé lors du dernier Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020 au Cameroun. Meilleur joueur et meilleur buteur de la compétition, le Rajaoui a brillé de mille feux pour confirmer sa bonne forme de la fin de saison dernière qui lui a même valu une convocation de Vahid Halilhodzic en équipe première. Comment ce joueur au destin tracé, mais très particulier, a pu gravir les échelons pour s’imposer au plus haut niveau ? Portrait.

Par

Soufiane Rahimi et son père, Mohamed (Yoôri), le chargé de matériel devenue icône du club, après le sacre à Kinshasa (Coupe de la Confédération 2018). Crédit: RCA

Dimanche 7 février au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, Soufiane Rahimi pose avec un certain Samuel Eto’o qui lui remet le titre de meilleur joueur du Championnat d’Afrique des Nations 2020. Sacré champion de la compétition avec la version locale des Lions de l’Atlas, le joueur du Raja n’a pas manqué l’occasion de s’illustrer lors d’une compétition très suivie par les recruteurs du monde entier. Auteur de cinq buts en six matchs disputés, il a, en passant, raflé le titre de meilleur buteur du CHAN 2020 pour succéder à son coéquipier Ayoub El Kaabi, auteur de neuf buts en 2018.

article suivant

Jaâfar Heikel : “Le Covid long est un phénomène qui reste rare”