Hicham Ghalbane et Rick Leeuwestein: “La nostalgie d’Al-Andalus s’est transmise de génération en génération”

Dans leur livre ‘Children of Al-Andalus’, Hicham Ghalbane et Rick Leeuwestein, photographe et chercheur hollandais, donnent 
la parole aux descendants marocains des juifs et musulmans expulsés de la péninsule ibérique en 1492, suite à la Reconquista.

Par

Debsou
Près de Debdou, se distingue une tombe similaire à celle du dernier roi musulman d’Espagne, Boabdil (Abouabdillah), à Fès. Crédit: Hicham Ghalbane et Rick Leeuwestein

Après la chute de Grenade en 1492, les juifs et les musulmans d’Al-Andalus sont expulsés d’Espagne suite à la reconquête, par les Rois Catholiques, des territoires de la péninsule ibérique sous domination musulmane depuis plus de huit cents ans.

Hicham Ghalbane
Avec le photographe Rick Leeuwestein, Hicham Ghalbane a “fait un voyage fascinant à travers des siècles d’histoire, à la recherche de l’esprit et de l’âme d’Al-Andalus”.Crédit: DR
Un demi-millénaire plus tard, deux jeunes Hollandais, Hicham Ghalbane et Rick Leeuwestein, photographe et chercheur, sont partis sur les traces des descendants de ces communautés chassées de leurs terres, qui portent toujours en eux le traumatisme et la nostalgie d’un patrimoine perdu. Initié en 2015, leur projet Children of Al-Andalus – A lost paradise in Morocco (Les enfants d’Al-Andalus – Un paradis perdu au Maroc), décliné d’abord…
article suivant

Mustapha Ramid présente sa démission du gouvernement