Inondations à Tanger : au moins 24 personnes décédées dans une usine clandestine de textile

Un mois après les inondations de Casablanca, la ville de Tanger s’est réveillée ce 8 février sur les mêmes images. Pour l’instant, 24 décès sont à déplorer.

Par

Selon la MAP, 24 personnes ont perdu la vie suite aux importantes intempéries qu’a connues la ville dans la nuit du dimanche 7 au lundi 8 février. 10 personnes ont été secourues.

Selon TelQuel Arabi et des sources locales à Tanger, elles se trouvaient au moment des faits au sein de leur lieu de travail, dans une usine de textile clandestine située dans le sous-sol d’une villa au quartier résidentiel de Braness, non loin du centre de la ville du Détroit. Selon les mêmes sources, “les victimes auraient été électrocutées après que le local a été submergé par les fortes pluies”.

Les services de la protection civile sont présents sur les lieux pour secourir les personnes bloquées et évacuer les corps des victimes. Le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, s’est également rendu sur place.

article suivant

Afghanistan : “convergence” des grandes puissances sur ce qu'elles attendent des talibans