Hollywood, stress et paillettes en série

Hypocrisie, discrimination, manipulation. Pour cette mini-série, le scénariste Ryan Murphy s’attaque sans concession au monde cruel que cache l’âge d’or d’Hollywood.

Par

Hollywood, de Ryan Murphy
Ryan Murphy est allé au plus profond de cette “industrie de rêve” pour nous raconter ses travers. Crédit: DR

Pour cette mini-série de 7 épisodes, Netflix a sorti l’artillerie lourde. Une reconstruction quasi parfaite du monde hollywoodien d’après la Seconde Guerre mondiale. Mobilier art-déco, voitures des années 1950, fastueuses villas où se déroulent des soirées féeriques, studios reconstruits… de quoi mettre le spectateur dans le bain de cet Hollywood qui a fait éclore des icônes comme Humphrey Bogart, Grace Kelly, Ava Gardner ou encore Clark Gable. Le rêve hollywoodien.

Le revers du rêve

Mais le plus déroutant chez Ryan Murphy, le fameux créateur de séries à succès comme Nip-Tuck, Glee ou American Horror Story, c’est qu’il est allé au plus profond de cette “industrie de rêve” pour nous raconter ses travers et la manière dont il faut procéder pour réussir, en mêlant avec brio des éléments de fiction et des faits réels survenus à cette époque. Affiche de la série Hollywood D’une durée de 44 à 57 minutes, les…

article suivant

Mustapha Ramid présente sa démission du gouvernement