Pourquoi Israël est perçu comme le “champion” de la vaccination anti-Covid

Avec plus d’un Israélien sur trois ayant déjà reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, Israël arrive en tête des pays ayant vacciné la plus grande partie de leur population. Si les premiers résultats sont encourageants, la réussite de cette campagne reste cependant suspendue à la propagation de nouveaux variants du coronavirus.

Par

Jérusalem, le 24 janvier 2021, un mois après le début des vaccinations en Israël. Crédit: Menahem Kahana / AFP

Dans la course à la vaccination, Israël est largement en tête du peloton. Au 2 février, l’État hébreu de 9 millions d’habitants, qui enregistre près de 4900 décès liés au coronavirus depuis le début de la pandémie, a administré une première dose de vaccin anti-Covid à plus de 3,2 millions de personnes, soit 37,4% de sa population. 21,4% ont reçu les deux injections, ce qui signifie que plus d’un Israélien sur cinq est déjà complètement vacciné. On est loin des 2,5% de personnes vaccinées aux Émirats arabes unis, et des moins de 1% au Royaume-Uni, les deux pays qui complètent le podium. De quoi braquer les projecteurs internationaux sur cette réussite à l’israélienne.

Doses en stock

Il faut dire qu’Israël a commencé tôt. Là où certains pays…

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité