Mesures restrictives : l’Intérieur autorise les restaurateurs de Casablanca, Tanger, Agadir et Marrakech à accueillir des clients sur place

Concernés par les mesures restrictives imposées dès fin décembre par les autorités, les restaurateurs de Casablanca, Tanger, Agadir et Marrakech s’apprêtent à accueillir de nouveau des clients sur place.

Par

À Casablanca, les cafés et restaurants se préparent pour la relance du service sur place. Crédit: MAP

Devant se contenter de la livraison ces deux dernières semaines, les restaurateurs des villes de Casablanca, Tanger, Agadir et Marrakech respirent. Selon nos sources et celles de TelQuel Arabi, malgré la prolongation du couvre-feu à 21 heures dans les villes citées, les restaurateurs s’apprêtent à recevoir leurs clients sur place dès ce mercredi 13 janvier, en plus d’assurer la livraison à domicile. Une bonne nouvelle pour les restaurateurs qui auraient, selon les mêmes sources, eu le feu vert des autorités pour rouvrir leurs portes aux clients jusqu’à 20 heures.

À Casablanca, un restaurant de fusion asiatique du quartier Maârif nous confirme timidement qu’il “s’apprête à recevoir des clients”. “Mais nous attendons le passage des autorités pour redéployer nos tables”, précise le gérant. “Les rumeurs disent qu’on pourra vous accueillir bientôt, peut-être même à partir de demain.

À Tanger, les sources de TelQuel Arabi affirment que les autorités locales ont autorisé les restaurants à servir leurs clients sur place à partir du vendredi 15 janvier.

article suivant

Rapport : le CESE plaide pour une politique d’innovation et une meilleure gestion du capital intellectuel