Mohamed Badine El Yattioui : “Aux États-Unis, on n’arrive plus à se mettre d’accord sur la définition même de la démocratie”

Identifiables à leurs casquettes rouges et leurs drapeaux “Trump for President”, des soutiens du président républicain ont envahi le Capitole le 6 janvier lors de la certification par le Congrès de la victoire de Joe Biden. Le docteur en sciences politiques Mohamed Badine El Yattioui revient sur cet événement qui interroge sur la stabilité de la démocratie américaine.

Par

Les supporteurs de Trump face aux forces de l'ordre devant le Capitole à Washington, le 6 janvier. Crédit: Roberto Schmidt / AFP

Les images ont fait le tour du monde. Des policiers l’arme dégainée au cœur du Congrès des États-Unis, des élus protégés par des masques à gaz, des manifestants brisant des vitres et arborant des drapeaux confédérés : le Capitole à Washington a sombré mercredi 6 janvier dans un certain chaos et des violences inédites dans un lieu si respecté pour la démocratie américaine. Les manifestants ont réussi à pénétrer jusque dans l’hémicycle des deux chambres du Congrès américain.

Des soutiens de Donald Trump au sein du Congrès.Crédit: AFP
Le Congrès a alors suspendu en urgence la session destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Donald Trump et Mike Pence ont ensuite…
article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé