Industrie manufacturière : stabilité de la production et optimisme des patrons

Selon la dernière enquête de conjoncture du Haut-Commissariat au plan (HCP) auprès des entreprises de l’industrie manufacturière, les patrons s’attendent à une légère augmentation de la production au quatrième trimestre.

Par

Fadel Senna / AFP

La note de conjoncture du Haut-Commissariat au plan (HCP) relève que la production de l’industrie manufacturière a connu une baisse au 3e trimestre. Un résultat lié à une diminution de la production dans les branches des “industries alimentaires”, de la “fabrication d’équipements électriques” et de la “fabrication de textiles”, malgré une augmentation de la production dans les branches de la “fabrication d’autres produits minéraux non métalliques” et de la “fabrication de boissons”.

Un taux d’utilisation des capacités de production à 76 %

Les carnets de commandes du secteur sont d’un niveau inférieur à la normale, selon les chefs d’entreprises qui ont participé à l’enquête du HCP. Globalement, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) dans l’industrie manufacturière s’est établi à 76 %.

Au 3e trimestre 2020, la production de l’industrie extractive a quant à elle affiché une hausse imputable à une augmentation de la production d’“autres industries extractives”, précise le HCP. Les carnets de commandes se sont situés à un niveau normal et l’emploi aurait connu une diminution.

Pour ce qui est de l’industrie énergétique, la production a connu une hausse due principalement à l’augmentation de la “production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné”. S’agissant des carnets de commandes, ils sont jugés d’un niveau normal. L’emploi, quant à lui, a connu une diminution. Dans ces conditions, le TUC dans l’industrie énergétique s’est établi à 92 %.

D’autre part, la production de l’industrie environnementale a enregistré une augmentation résultant de la hausse de l’activité du “captage, traitement et distribution d’eau”. Les carnets de commandes du secteur se sont établis à un niveau normal avec une augmentation de l’emploi, alors que le TUC dans l’industrie environnementale s’est établi à 76 %.

Pour le 4e trimestre, les chefs d’entreprises du secteur de l’industrie manufacturière s’attendent à une légère augmentation de leur production avec une quasi-stabilité des effectifs employés, conclut l’enquête du Haut-Commissariat au plan.

article suivant

Maroc et États-Unis main dans la main pour lutter contre le trafic illicite de pièces archéologiques marocaines