OCP : le département du Commerce américain réduit la sanction sur le phosphate marocain

Selon nos informations, le département du Commerce américain vient de décider la réduction des taux préliminaires sur les exportations de phosphates marocains vers le marché américain.

Par

Joc O'Rourke, PDG de Mosaic et Mostafa Terrab PDG de OCP. Crédit: Collage TelQuel

Alors que le département du Commerce américain avait décidé, le 23 novembre dernier, de taxer à hauteur de 23,46 % les exportations de l’OCP vers les États-Unis, l’administration américaine a décidé de revenir partiellement sur cette décision. Selon nos informations, cette taxe a été réduite à 16,88 %. La décision ne concerne que le groupe marocain, et non l’entreprise russe PhosAgro, aussi concernée par l’enquête américaine.

à lire aussi

Contactée par TelQuel, l’OCP a noté avec satisfaction “la reconnaissance et la rectification d’une erreur de calcul du taux préliminaire initialement appliqué”. “Nous demeurons convaincus qu’il n’existe aucun fondement à l’imposition de droits compensateurs sur les importations d’engrais marocains sur le marché américain”, poursuit le groupe phosphatier marocain.

Contexte favorable

Cette révision vient dans un contexte de consolidation des relations maroco-américaines suite à la signature à Rabat, le 22 décembre, de six accords, dont l’un d’entre eux prévoit une aide américaine aux projets portés par le secteur privé…

article suivant

Maroc et États-Unis main dans la main pour lutter contre le trafic illicite de pièces archéologiques marocaines