Mohammed VI à Mahmoud Abbas : “Le Maroc place toujours la cause palestinienne au même rang que la question du Sahara”

Le roi Mohammed VI a adressé un message au président palestinien pour lui faire part de sa satisfaction suite à leur entretien du 10 décembre dernier. Le souverain a également réitéré la position marocaine au sujet de la cause palestinienne.

Par

Mohammed VI et le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas, lors du sommet du Comité Al-Qods en janvier 2014 à Marrakech. Crédit: AFP

Le roi Mohammed VI a réaffirmé la position du Maroc en faveur d’une solution à deux États, comme convenu internationalement, ainsi que l’attachement aux négociations entre les parties palestinienne et israélienne comme seul moyen de parvenir à un règlement définitif, durable et global à ce conflit.

En sa qualité de président du Comité Al-Qods, émanant de l’Organisation de la coopération islamique, le roi a réaffirmé qu’il ne ménagerait aucun effort pour la préservation de l’identité historique et ancestrale de la ville sainte, en tant que terre de cohabitation entre les religions monothéistes.

Le souverain a également affirmé qu’il continuerait à défendre le statut spécial de la ville d’Al Qods Acharif et le respect de la liberté des rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes, ainsi que le cachet musulman de la ville sainte et de la Mosquée Al-Aqsa.

Mohammed VI a également affirmé que le Maroc placerait toujours la cause palestinienne au même rang que la question du Sahara marocain, et que l’action du Maroc en vue de consacrer sa marocanité ne se ferait jamais, ni aujourd’hui ni dans l’avenir, au détriment de la lutte du peuple palestinien pour recouvrer ses droits légitimes. Et de relever dans ce contexte que le Maroc poursuivra son engagement constructif en faveur de l’instauration d’une paix juste et durable dans la région du Moyen-Orient.

Le souverain a également informé Mahmoud Abbas qu’il convoquerait prochainement la réunion de la 21e Session du Comité Al-Qods, au Maroc, en vue d’examiner les moyens de consolider la préservation du statut spécial de la ville d’Al-Qods.

Dans le même contexte, il sera procédé prochainement à l’actualisation des structures de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif afin de lui donner un nouveau souffle et lui permettre de poursuivre, sous la supervision personnelle du souverain, la réalisation de plans et de programmes concrets, dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’habitat, ainsi que tout ce qui se rapporte au volet social au profit des habitants palestiniens d’Al-Qods.

(avec MAP)

article suivant

Mohammed VI reçoit le ministre des Affaires étrangères émirati