Burkina Faso : avec le Maroc, des liaisons fécondes

Comptant quelque 600 membres, la communauté marocaine au Burkina Faso n’est pas aussi importante que dans certains autres pays ouest-africains, mais la coopération et les investissements sont dynamiques dans de très divers domaines. Tour d’horizon.

Par

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré avec l'ambassadeur du Maroc au Burkina Faso, Youssef Slaoui. Crédit: Ambassade du Maroc au Burkina Faso

Masque et costume impeccables, Youssef Slaoui, ambassadeur du Maroc à Ouagadougou, reçoit TelQuel dans les locaux de la chancellerie située dans le quartier cossu de Ouaga 2000. Ayant pris le relais d’un consulat créé par feu El Hadj Oumarou Kanazoé, magnat du BTP qui avait la confiance des rois Hassan II et Mohammed VI, la représentation fonctionne depuis 2002. Auparavant chef de la division Afrique occidentale et orientale au ministère des Affaires étrangères (MAE) à Rabat, le diplomate salue le “peuple burkinabè affable et accueillant” et évoque des relations bilatérales “excellentes”. Comme son emblématique prédécesseur, le “doyen” Farhat Bouazza, resté en poste de 2011 à 2019, il reconnaît un “grand potentiel appelé à se renforcer davantage”.

à lire aussi

Malgré un contingent relativement faible d’environ 600 ressortissants — dix fois moins qu’en Côte d’Ivoire voisine —, les Marocains sont particulièrement présents économiquement au Faso. Selon le MAE, cette destination concentre aujourd’hui 10 % des…
article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation