Maroc-Israël : pour les juifs marocains, la réparation d’une injustice

Le rapprochement entre le Maroc et Israël n’est que la réparation d’une injustice qui n’a que trop duré pour les juifs marocains restés au royaume.

Par

Des Marocains juifs et des touristes israéliens participent à une cérémonie religieuse pendant la fête de Souccoth (la fête des Tabernacles), dans une synagogue de Marrakech, le 12 octobre 2017. Crédit: FADEL SENNA / AFP

Les célébrations de Hanouka ont été spéciales cette année pour la communauté juive marocaine. La Fête des Lumières a coïncidé avec le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, et surtout l’autorisation des vols directs entre les deux pays.

“J’ai eu les larmes aux yeux et des frissons quand j’ai appris la nouvelle”

Jacky Kadoch
“J’ai eu les larmes aux yeux et des frissons quand j’ai appris la nouvelle”, nous raconte Jacky Kadoch, président de la communauté juive de Marrakech. Ce dernier se trouve actuellement en Israël, où il prépare les festivités du retour des relations diplomatiques maroco-israéliennes dans plusieurs villes, dont Yerucham, dirigée par la maire d’origine marocaine Tal Ohana.

à lire aussi

Réparer une injustice

“Avec la normalisation, les Marocains juifs en Israël sont sur un pied d’égalité avec les Marocains musulmans de par le monde, et ça pour moi c’est une réhabilitation extraordinaire”

Fanny Mergui, juive casablancaise
Au Maroc, la cérémonie de…
article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité