Maroc-Israël, les affaires reprennent

Quelques jours après l’annonce de la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, les gestes diplomatiques entre les deux pays se sont multipliés. Et ils devraient se concrétiser lors d’une visite à Rabat, prévue le 22 décembre, à laquelle devrait participer Jared Kushner, le conseiller présidentiel américain, artisan du rapprochement Rabat-Washington-Tel-Aviv.

Par

Alors conseiller présidentiel américain, Jared Kushner, entre le conseiller américain pour la sécurité nationale Robert O’Brien (d) et le chef du Conseil national de sécurité israélien Meir Ben-Shabbat (g), est assis dans l’avion d’El Al qui transporte la délégation américano-israélienne aux Émirats le 31 août 2020, suite à un accord de normalisation. Crédit: NIR ELIAS / POOL / AFP

En l’espace de quelques jours, un saut quantique. Alors qu’aucun avion n’a effectué de desserte directe entre le Maroc et Israël, et ce malgré l’ouverture de bureaux de liaison entre les deux pays en 1994, voici qu’un avion commercial israélien devrait atterrir sur un tarmac marocain. Comme un symbole, le numéro de vol inclura les chiffres 212, clin d’œil à l’indicatif téléphonique du royaume. Le vol entre les deux capitales, Tel-Aviv et Rabat, sera assuré par l’un des 45 avions de la compagnie aérienne porte-drapeau de l’État hébreu, El Al. Mais il ne s’agit là que de l’une des nombreuses évolutions constatées dans le cadre de la récente accélération des relations maroco-israéliennes à l’accent américain. Récapitulatif.

Au bonheur de Makhlouf et Aziza

Comme le veut désormais la tradition,…

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé