Abdelghani Bensaid : “2020, une année blanche en écriture comptable et noire pour l’activité des traiteurs”

Neuf mois sans activité. 2020 restera gravée dans la mémoire des professionnels de l’événementiel. Une année exceptionnelle aux défis multiples, notamment pour les traiteurs qui naviguent à vue en attendant la reprise. Le point avec Abdelghani Bensaid, vice-président de la Fédération des traiteurs professionnels au Maroc.

Par

Robert Mathews / Unsplash

Neuf mois sans activité. 2020 restera gravée dans la mémoire des professionnels de l’événementiel. Une année exceptionnelle aux défis multiples, notamment pour les traiteurs qui naviguent à vue en attendant la reprise. Le point avec Abdelghani Bensaid, vice-président de la Fédération des traiteurs professionnels au Maroc.

Abdelghani Bensaid.Crédit: DR
Si l’allégement des restrictions sanitaires reste tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique, les professionnels de l’événementiel gardent l’espoir d’une année 2021 sous le signe de la reprise. Abdelghani Bensaid, vice-président de la Fédération des traiteurs professionnels au Maroc, fait un premier bilan.

TelQuel : Près d’une année sans activité stable… Quel bilan faites-vous de 2020 ?

Abdelghani Bensaid : L’arrêt d’activité pour les traiteurs a commencé dès le début de la pandémie quand toutes les réceptions ont été annulées, que ce soit les congrès, séminaires, salons ou encore les fêtes de mariage. À ce moment, nous pensions que la crise du secteur allait durer le temps du confinement imposé par le gouvernement. Malheureusement pour nous, cela dure toujours. Sans rassemblements et cérémonies, nous continuons de subir les effets de…

article suivant

Maroc et États-Unis main dans la main pour lutter contre le trafic illicite de pièces archéologiques marocaines