Difficultés financières, clash Ahmad Ahmad-FIFA et réactions au rapport PwC : ce qu’il s’est passé lors de la dernière assemblée générale de la CAF

L’assemblée générale ordinaire de la Confédération africaine de football (CAF) qui s’est tenue vendredi dernier a été marquée par l’absence du président de l’instance, Ahmad Ahmad, suspendu par le comité d’éthique de la FIFA. Durant les travaux de l’AG, il a surtout été question des finances de la CAF.

Par

AFP

Une assemblée générale sans président. C’est le fait marquant de la 42e AG ordinaire de la Confédération africaine de football, qui a connu l’absence du patron du football africain, Ahmad Ahmad, suspendu par le comité d’éthique de la FIFA pour détournement de fonds. Les travaux de l’assemblée tenue au Caire se sont principalement portés sur la santé financière de l’institution, grandement impactée par la pandémie de Covid-19 qui a causé le report de ses compétitions majeures, comme le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) et la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

“Il est clair que d’un point de vue personnel, ce qui s’est passé, comme pour beaucoup d’entre vous, m’a rendu très triste. Nous devons respecter les décisions des organes indépendants”

Gianni Infantino, président de la FIFA
C’est donc dans une ambiance…
article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement