Qui est James M. Inhofe, le fervent défenseur du Polisario ayant ralenti la décision de Donald Trump ?

Le sénateur James M. Inhofe, porte-voix du Polisario aux États-Unis, s’est trouvé au cœur du mouvement de reconnaissance de souveraineté du Maroc sur le Sahara, quelque peu à son insu. Alors que Donald Trump faisait traîner les discussions avec le royaume, il aurait accéléré la proclamation après que ce sénateur républicain a refusé de le suivre sur un projet de loi intérieure.

Par

AFP

Trump aurait-il retardé l’annonce de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara pour s’assurer des faveurs avant son élection ? “Le président (Donald Trump) aurait aimé aller de l’avant et reconnaître la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble du Sahara marocain, avance le Washington Post, en citant un “responsable étranger au courant des négociations”. Problème : la manœuvre aurait pu fâcher un potentiel soutien du — désormais — président sortant américain. Trump “ne pouvait pas avancer plus, car il ne voulait pas perdre le soutien du sénateur de l’Oklahoma qui était contre cette démarche”, poursuit le quotidien. L’homme en question ? James M. Inhofe. La raison ? L’élu est un ardent défenseur du Polisario, au poids…

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains