Surveillance: qu’est-ce que Circles, ce logiciel de géolocalisation que le Maroc aurait acquis?

Le Maroc a été mentionné comme possible client d’un outil de surveillance proposé par la firme israélienne Circles. L’outil, qui permet de localiser une cible à partir d’un numéro de téléphone, servirait notamment à lutter contre les organisations terroristes.

Par

Citizen Lab soupçonne une vaste liste de pays d’être clients de Circles, dont le Maroc, aux côtés de l’Australie, du Chili, du Danemark, des Émirats arabes unis, de la Thaïlande, du Zimbabwe… Crédit: DR

Citizen Lab, une organisation de l’Université de Toronto qui suit depuis longtemps les activités des entreprises de surveillance, cite de nouveau le Maroc, aux côtés de 24 autres pays, dans une étude publiée mardi 1er décembre. Le royaume aurait utilisé un outil de surveillance développé par la firme israélienne Circles. La technologie en question est capable d’identifier l’emplacement d’un téléphone n’importe où dans le monde en quelques secondes, avec un seul numéro de téléphone. Les analyses menées par Citizen Lab à propos du Maroc évoquent un système unique utilisé par le royaume et fourni par la firme israélienne. Les adresses IP utilisées par le client marocain de Circles présentent des similitudes avec les adresses IP des sites du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) et des Forces auxiliaires (FA). Le rapport évoque également une autre agence marocaine qui utiliserait la technologie de…

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains