L’horizon du tourisme toujours bouché par le Covid-19

Après neuf mois de crise, le secteur touristique pourrait entrevoir un début 
de reprise avec les fêtes de fin d’année et surtout l’arrivée d’un vaccin. Le déconfinement progressif dans les principaux marchés émetteurs donne également des espoirs aux professionnels du tourisme pour cette saison hivernale, 
même si rien n’est encore gagné.

Par

La kasbah d’Aït Benhaddou, au nord-ouest de Ouarzazate
La kasbah d’Aït Benhaddou, au nord-ouest de la ville d’Ouarzazate, attend avec impatience le retour des touristes. Crédit: AFP

Redouane Bouwizri est soulagé. Pour la fin de l’année, sa petite agence de voyages basée à Ouarzazate, qui organise des circuits touristiques dans le désert, affiche déjà presque complet. “Nous avons eu des réservations d’étrangers résidant au Maroc, mais aussi de quelques Français qui vont profiter de l’assouplissement du confinement en France pour voyager ici”, nous confie-t-il. Après neuf mois d’arrêt quasi total de son activité et trois saisons perdues à cause du confinement, de la fermeture des frontières et des mesures de reconfinement en Europe, cette très timide reprise hivernale lui redonne de l’espoir, même s’il s’avoue chanceux.

Une activité a minima

“Exceptionnellement, j’ai des demandes de réservation, mais ce n’est pas le cas de tous mes confrères, tempère-t-il. Et on ne sait pas comment va se dérouler…

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains