Yassine Kouysse ose la Marlouf, la première bière triple marocaine

Son nom le prédestinait peut-être 
à sa future activité. Porté par l’envie 
de casser les clichés et de “répondre au racisme” à sa manière, Yassine Kouysse, Belgo-marocain de 43 ans, vient de lancer la première bière triple marocaine, la Marlouf, nom tiré du surnom péjoratif donné par les Belges aux Marocains.

Par

Un concept fort

Originaire de Meknès, Yassine Kouysse débarque à Bruxelles en 1998 pour entamer des études d’architecture. Lassé par ce parcours, il se tourne vers l’économie et entre dans une école de commerce. C’est dans ce domaine qu’il fait carrière pendant vingt ans, passant par plusieurs entreprises de télécommunications en Belgique, dans les Balkans et en Suisse. Malgré une trajectoire fructueuse, l’idée qui lui trotte dans la tête depuis quelques années commence à faire son chemin. Le concept? Créer la première bière triple marocaine, une bière forte à 8°, pour casser les clichés. “Il faut savoir que le terme ‘Marlouf’ est un terme péjoratif pour désigner un Marocain en Belgique. Ma réponse a été de penser à un vecteur simple…

article suivant

De l’Australie à Miami, Youssef Aderdour, un chef pâtissier à la recherche du soleil