Investissements, lutte contre la fraude... Les grands chantiers de la relance présentés par Benchaâboun aux patrons

Lors d’une rencontre le 26 novembre avec les responsables de la CGEM autour du projet de loi de finances et de la relance économique, Mohamed Benchaâboun est revenu sur les différents défis de la période, appelant les patrons à plus d’engagement afin d’accélérer la relance de la machine économique nationale.

Par

Rachid Tniouni/TelQuel

Soit nous sommes ensemble pour relever ce défi et nous réussirons, soit nous avancerons en rangs dispersés et nous échouerons.” Tel était le message du ministre de l’Économie, des Finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, aux patrons lors de son passage à la CGEM ce jeudi 26 novembre, pour discuter des différents dispositifs de la loi de finances 2021. Fonds d’investissement, couverture sociale, politique budgétaire… Pour l’argentier du royaume, l’État doit mettre en place les mécanismes qui permettront de relancer la machine économique. Mais “les opérateurs économiques doivent en parallèle continuer à y croire, à investir et à créer de la valeur et des emplois. Sinon les efforts consentis par l’État seront sans effet.”

Investissements, un effort commun

Évoquant le PLF 2021, Mohamed Benchaâboun a soutenu que…

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé