Pauvreté : la crise n’épargne pas les enfants

L’Observatoire national pour le développement humain (ONDH) a organisé, le 24 novembre, un webinaire pour célébrer la Journée mondiale de l’enfance et étudier l’impact de la crise économique sur les enfants, en partenariat avec l’Unicef. Alors que la crise s’étend sur la durée, les associations d’aide aux enfants tirent également la sonnette d’alarme.

Par

Centre-ville de Rabat, le 16 juin 2020. Crédit: Fadel Senna / AFP

La crise économique qui a suivi la crise sanitaire due au Covid-19 touche également les enfants. Le Maroc ne fait pas exception. Si la pauvreté se trouve accentuée pour les familles les plus précaires, certains ménages sont menacés de tomber dans la pauvreté. Pour surveiller et mieux comprendre comment la pandémie affecte les économies et leur population, l’Unicef s’est associée à l’Observatoire national pour le développement humain (ONDH) dans le cadre d’une étude évaluant l’impact de la pandémie sur la pauvreté des enfants. La publication du rapport a également donné lieu à l’organisation, mardi 24 novembre, d’un webinaire dont la séance d’ouverture a été présidée par le secrétaire général de l’ONDH, avec la participation de Sylvia Lopez Ekra, coordonnatrice résidente des Nations unies au Maroc​ et de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés