Covid-19 : très chères cliniques privées

La polémique autour des pratiques 
des cliniques privées ne date pas d’aujoud’hui, mais depuis quelques 
jours la colère gronde contre les prix exorbitants pratiqués par certains établissements lors de la prise en charge de patients atteints du Covid-19.

Par

Soins du Covid-19
Les témoignages dénoncent l’exploitation, par certaines cliniques, de la détresse des familles en vue de les surfacturer. Crédit: AFP

Les médecins du secteur privé ont longtemps appelé à l’intégration du secteur libéral au protocole de dépistage et de prise en charge des patients atteints du Covid-19, afin de soulager la pression sur les structures publiques et d’atténuer l’ampleur de la pandémie. Depuis l’implication de ces établissements dans le traitement de la maladie, le débat sur la surfacturation opérée par certaines cliniques ne cesse de défrayer la chronique. Une journée en réanimation à 10 000 dirhams, une facture de prise en charge à 200 000 dirhams et des exigences de dépôt de chèque de garantie… les témoignages se multiplient qui dénoncent l’exploitation, par certaines cliniques, de la détresse des familles à des fins commerciales.

Une grille tarifaire à respecter

Face à cette situation, l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) a publié sa grille tarifaire des prestations relatives à la prise en charge des patients du Covid-19…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré