Ali Seddiki, le cerveau industriel de MHE

Plan d’accélération industrielle 2014-2020, Plan de relance industrielle 
2021-2023… Ali Seddiki est une des pièces maîtresses du ministère de l’Industrie dans son ambition de faire du Maroc un pays industrialisé.

Par

DR

Dans le feu de l’action

Crise sanitaire, ralentissement économique, nouveau plan industriel… l’année 2020 est pleine de défis pour Ali Seddiki. Directeur général de l’Industrie depuis 2019 au ministère dirigé par Moulay Hafid Elalamy, il aime se retrouver dans le feu de l’action. “Au moment où le pays vit une crise pareille, il ne faut pas se relâcher, ce sont ces moments qui définissent votre fonction”, lance-t-il. Peur des répercussions du Covid-19 sur l’industrie ? “Il y a une crainte légitime à le penser : et si ça arrêtait l’élan et la croissance ? La réalité est que nous n’avons pas eu le temps d’avoir peur, nous étions, et nous sommes, constamment dans l’action, une manière de conjurer le sort”, nous répond-il, confiant.

“Le Covid a été un accélérateur de certains sujets qu’on avait envie de développer. Par exemple, le sujet de la préférence nationale”

Ali Seddiki
Car, en plus de superviser la production…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré