Pharmacies : où sont passés le zinc et la vitamine C ?

Prescrits dans le cadre du protocole thérapeutique vers lequel sont orientés les patients souffrant de symptômes du Covid-19, le zinc et la vitamine C ont déserté les rayons des pharmacies depuis quelques mois. Pour le moment, l’augmentation de la production nationale peine à satisfaire une demande en hausse.

Par

AFP

Vers une pénurie de zinc et de vitamine C ? Face à une hausse de la demande, corrélée à l’augmentation du nombre de cas d’infection au Covid-19, les pharmacies ont du mal à faire face. Stimulant l’immunité chez les individus, ces deux produits se font de plus en plus rares. “Le terme ‘pénurie’ est un peu trop fort. Nous pouvons parler de perturbations. Nous sommes aujourd’hui face à une pandémie mondiale, à l’origine de dizaines de décès quotidiens, que les citoyens suivent de près : il y a donc une très forte demande”, explique à TelQuel Hamza Guedira, président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Même son de cloche du côté du Conseil régional des pharmaciens du Sud : “Compte tenu de la hausse de la demande, nous ne pouvons pas évoquer le terme…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés