Sarah Perles : “Je ne connais pas assez les tabous marocains car je n’ai pas vécu ici”

DR

Smyet bak ?

Manuel.

Smyet mok ?

Maria.

Nimirou d’la carte ?

BXZ quelque chose…

On dit que les Marocains sont fainéants, que les Français ne sont pas drôles et que les Portugais sont au chômage. Ça fait quoi d’avoir ces trois nationalités?

(Rires) Déjà, les Marocains ne sont pas fainéants, et les Français sont très drôles. Par contre, on m’a déjà dit : “tu es marocaine, donc tu dois sûrement être femme de ménage”.

Vous avez commencé votre carrière à Londres, mais c’est au Maroc que vous avez eu du succès. Sarah Perles, ce n’est pas assez british comme nom de scène?

Non, c’est mon accent qui n’était pas assez british. J’ai fait ma formation en France et j’ai appris l’anglais une fois en Angleterre, alors que les diplômés de théâtre là-bas maîtrisent une dizaine d’accents à la fois. Donc, pour moi, même avec un accent british mais pas natif, c’est compliqué. C’est comme un Chinois qui chercherait à jouer le rôle d’un Français pure souche. Et puis, une carrière au…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré