Couverture médicale pour tous, réalité ou chimère ?

Mohammed VI a lancé un chantier colossal : assurer une couverture médicale à 22 millions de Marocains supplémentaires. Quel sera le financement ? Quel sera le mode de gouvernance ? Quel accès aux soins ? Près de quatre mois après l’orientation royale, les responsables tardent à garantir le succès de ce nouveau projet de règne.

Par

TELQUEL

Le 29 juillet 2020, Mohammed VI a donné un coup d’accélérateur à un chantier qui traîne depuis des années : la généralisation de la couverture sociale. Un véritable projet de règne qui dépasse, de par le nombre de personnes concernées et son fort impact social, l’Initiative nationale de développement humain (INDH) lancée par le souverain en 2005. “Le moment est venu de lancer, au cours des cinq prochaines années, le processus de généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains. Ce projet requiert une réforme rigoureuse des systèmes et programmes sociaux”, annonçait le roi à l’occasion de la fête du trône. Déterminé à faire aboutir ce mégaprojet, Mohammed VI revient à la charge, le 9 octobre, dans un discours prononcé à l’occasion de l’ouverture du parlement, en fixant une date…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés