Ce qu’il s’est passé lors de l’opération militaire à Guerguarate

Dans la nuit de jeudi 12 à vendredi 13 novembre, les Forces armées royales (FAR) sont intervenues dans la zone de Guerguarate pour mettre un terme à la situation de blocage orchestrée par le Polisario. Selon nos informations, l’opération a été menée par des membres du génie militaire.

Par

Les Forces armées royales (FAR). Crédit: AFP

Bloqué depuis le 21 octobre par les milices du Polisario, le passage frontalier de Guerguarate a été libéré dans la nuit de jeudi à vendredi, ont informé dans un communiqué les Forces armées royales (FAR). Cette opération a visé la mise en place d’un cordon de sécurité en vue de sécuriser le flux des biens et des personnes à travers cet axe. Selon nos informations, ce sont des membres du génie militaire qui ont effectué cette opération. Ils ont ainsi “colmaté les brèches” permettant aux milices du Polisario de s’infiltrer dans la zone. Selon nos sources, aucun coup de feu n’a été tiré lors de l’opération et le Maroc a agi dans le pur respect de l’accord militaire n°1. Ce dernier régit les mouvements militaires au Sahara.

à lire aussi

“Cette opération non offensive…

article suivant

Administration Biden : quelles conséquences pour les relations Maroc–États-Unis ?