Satisfecit marocain, l’Oncle Sam en soutien, contestation russe... Les enseignements de la résolution de l’ONU sur la Minurso

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, le 30 octobre, une résolution prorogeant le mandat de la Minurso pour une durée d’un an. Mais qu’en pensent les principaux acteurs de ce dossier ? Éléments de réponse.

Par

Examinée entre le 29 et le 30 octobre, la résolution du Conseil de sécurité sur la Mission des Nations unies au Sahara (Minurso) était sans doute l’un des sujets les moins débattus par la communauté internationale alors que le 10e mois de l’année et, par la même occasion, le mandat de la mission onusienne, arrivaient à leur terme. Au vu des publications sur les réseaux sociaux, les missions diplomatiques basées à New York avaient davantage les yeux rivés ce jour-là sur un projet de résolution sur la thématique “femmes, paix et sécurité” proposé par la Russie et sur lequel de nombreux pays membres parmi les 15 du Conseil de sécurité ont choisi de s’abstenir. Le texte fait toujours, trois jours plus tard, l’objet d’une joute verbale par réseaux sociaux interposés entre représentations américaines, russes et chinoises auprès des Nations unies. Toujours est-il que…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres