Tests PCR : les dessous de la polémique sur le laboratoire Riad à Rabat

Une polémique née sur les réseaux sociaux au sujet d’un laboratoire privé de Rabat qui effectuerait des tests PCR sans autorisation – ce que réfute le directeur du laboratoire en question – interroge sur l’efficacité de la stratégie d’implication des laboratoires privés, lancée par le ministère de la Santé pour faire face à la pandémie de Covid-19.

Par

Une mission de contrôle a été effectuée par des responsables du ministère de la Santé le 17 septembre, pointant un certain nombre d’irrégularités au niveau du laboratoire. Crédit: FADEL SENNA / AFP

Mais que se passe-t-il au laboratoire privé de biologie médicale Riad (Laboriad), situé près d’une galerie marchande dans le quartier huppé de Hay Riad, à Rabat? Dans un témoignage publié le 24 octobre sur Twitter, une internaute marocaine dénonce les conditions de réalisation des tests PCR dans ce laboratoire de la capitale, alors même que l’activité de diagnostic du Covid-19 par celui-ci a été suspendue par le ministère de la Santé le 2 octobre, faute d’autorisation, selon un courrier envoyé par le ministre Khalid Aït Taleb au wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra. “Les tests sont faits dans un espace restaurant”, l’attente se fait “dans les couloirs de la galerie au contact de tous les clients des différents magasins à l’étage”, il n’y a “aucune…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres