Le roi pointe les retards pris dans le développement du secteur des énergies renouvelables

A l'occasion d'une réunion de suivi tenue ce 22 octobre au palais royal de Casablanca, le roi Mohammed VI a pointé les retards pris dans l'exécution de la stratégie marocaine dans le domaine des énergies renouvelables insistant sur le rôle pionnier de ce secteur.

Par

MAP

Dans le cadre du suivi des grands chantiers et projets stratégiques, le roi Mohammed VI  a présidé, ce 22 octobre au Palais Royal de Rabat, une séance de travail dédiée à la stratégie des énergies renouvelables. Au cours de cette séance, le souverain a relevé un certain nombre de retards pris dans l’exécution de ce vaste projet et a attiré l’attention sur la nécessité de faire aboutir ce chantier stratégique dans les délais impartis et suivant les meilleures conditions, en agissant avec toute la rigueur requise.

Le développement des énergies renouvelables occupe, dans le contexte actuel, un rôle central dans l’évolution de l’économie mondiale et de la transition énergétique, ce qui conforte la justesse des choix stratégiques opérés par le Royaume, sous la Haute Impulsion Royale, visant à donner à ces énergies une place majeure dans le mix énergétique national et à consacrer le rôle pionnier et reconnu qu’occupe aujourd’hui le Maroc dans ce domaine d’avenir.

Ont assisté à cette réunion, le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, les Conseillers de SM le Roi, MM. Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui, le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, M. Mohamed Benchaaboun, le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, M. Aziz Rebbah, la Directrice générale de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines, Mme Amina Benkhadra, le Président du Directoire de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), M. Mustapha Bakkoury, et le Directeur général de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable, M. Abderrahim El Hafidi.

 

Avec MAP

article suivant

La République d'Haïti décide d’ouvrir un Consulat Général à Dakhla