Interrompues pour raison sanitaire, les liaisons maritimes entre le Maroc et Sète reprennent

Ce 19 octobre, le préfet de l’Hérault en France a annoncé la reprise des liaisons maritimes entre Sète et le Maroc, interrompues depuis le 11 octobre dernier pour des raisons sanitaires.

Par

Une centaine de véhicules espéraient quitter le port de Sète le 13 octobre avant de se voir refuser l’embarquement à cause d’un cas de contamination au coronavirus déclaré au sein de l’un des équipages. Crédit: DR

Les voitures des voyageurs s’entassent au port de commerce de Sète depuis le 11 octobre à cause de l’interruption des liaisons maritimes avec le Maroc, pour des raisons sanitaires. Une situation qui a provoqué un énorme blocage, forçant les passagers à vivre sur le quai toute la semaine dernière en attendant une ouverture.

Ce n’est que ce lundi 19 octobre que le préfet du département de l’Hérault a annoncé la bonne nouvelle. Selon France 3 Occitanie, Jacques Witkowski vient de donner son accord pour la reprise des liaisons après validation du protocole sanitaire des compagnies concernées.

La même source indique qu’une centaine de véhicules espéraient quitter le port de commerce de Sète le 13 octobre avant de se voir refuser l’embarquement à cause d’un cas de contamination au coronavirus déclaré au sein de l’un des équipages deux jours plus tôt. Depuis, plusieurs voyageurs étaient bloqués à Sète, certains venant de pays européens autres que la France comme l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas.

Cet afflux de passagers au port de Sète est expliqué par le manque de choix. En effet, depuis la reprise des liaisons maritimes entre le Maroc et l’Europe après le confinement, les ports de Gênes en Italie et de Sète en France sont les seuls à assurer une liaison vers le royaume depuis l’Europe.

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres