Gérald Darmanin se rendra finalement au Maroc les 15 et 16 octobre

Après une semaine tendue en France, marquée par des manifestations policières et l’annonce de nouvelles mesures de restriction liées à la crise sanitaire, le ministre de l’Intérieur français se rendra à Rabat les 15 et 16 octobre.

Par

Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, au palais de l'Elysée le 15 octobre 2020. Crédit: Ludovic MARIN / AFP

Initialement prévue les 13 et 14 octobre, la visite de Gérald Darmanin à Rabat aura finalement lieu les 15 et 16 octobre, annonce ce jeudi l’ambassade de France dans un communiqué. Le ministre de l’Intérieur français sera au Maroc pour rencontrer plusieurs ministres au sujet de problématiques communes aux deux pays.

Gérald Darmanin rencontrera son homologue marocain, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, ainsi que le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq. Il sera également reçu par le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, ainsi que le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

À l’issue de son entretien avec le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin donnera, vendredi 16 octobre à 11 h 30, une conférence de presse.

Des enjeux communs

Ces différentes rencontres s’inscrivent dans le cadre de la gestion de plusieurs problèmes majeurs qui inquiètent des deux côtés de la Méditerranée, comme la coopération entre les deux pays concernant les mineurs isolés, le terrorisme, la lutte anti-stupéfiants et l’islamisme.

à lire aussi

La question des mineurs isolés inquiète les autorités des deux pays depuis maintenant cinq ans. Dans plusieurs villes de France, et notamment à Paris, un grand nombre de mineurs isolés venus du nord du Maroc sont à l’abandon et trouvent refuge dans l’alcool et les stupéfiants. Il devrait être question de leur expulsion et de leur prise en charge par le Maroc.

Gérald Darmanin s’entretiendra également avec son homologue marocain sur la coopération entre les deux pays en matière de lutte antiterroriste. Une collaboration qui a permis, au fil des ans, de démanteler des cellules terroristes actives sur les deux territoires. Le sujet de la lutte contre le trafic de drogue devrait également être mis sur la table, et particulièrement la question de la saisie des biens liés à l’argent de la drogue.

Le ministre français devrait enfin revenir sur les annonces faites par le président français Emmanuel Macron à l’occasion de son discours du 2 octobre sur les “séparatismes”. Il s’entretiendra dans ce sens avec le ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Toufiq sur la fin du système des imams étrangers détachés en France et le financement des mosquées françaises par le royaume.

La France sous tension

Cette visite du ministre de l’Intérieur français intervient dans un contexte tendu en France, notamment après l’attaque aux mortiers d’artifice du commissariat de Champigny-sur-Marne, dans la région Île-de-France, par une quarantaine d’individus armés de barres de fer. Depuis, des manifestations des forces de l’ordre ont eu lieu dans plusieurs villes de l’Hexagone. Gérald Darmanin a d’ailleurs rencontré les syndicats de forces de l’ordre mardi après-midi pour discuter de mesures visant à renforcer leur sécurité.

En outre, la situation sanitaire s’aggravant en France, Emmanuel Macron a annoncé lors d’une intervention télévisée mercredi 14 octobre le renforcement des mesures de sécurité, notamment l’application d’un couvre-feu de 21 h à 6 h à partir du 17 octobre dans plusieurs grandes villes du pays. Gérald Darmanin accompagnera le premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse jeudi après-midi afin de détailler la mise en application de ces nouvelles mesures.

article suivant

Brute France