Face à la division, le PAM ouvre un débat en interne autour de la question du quotient électoral

Le Parti authenticité et modernité (PAM) compte sur un sondage d’opinion en interne pour cristalliser une position autour du maintien du système actuel de répartition des sièges à la Chambre des Représentants.

Par

Fatima-Zahra Mansouri et Abdellatif Ouahbi.

Divisés sur la question du quotient électoral, les membres du bureau politique du Parti authenticité et modernité (PAM) décident de la soumettre au vote interne. Une première pour le parti du tracteur depuis sa création en août 2008. Dans une lettre adressée le 7 octobre aux membres du Conseil national du parti, Fatima Zahra El Mansouri, présidente du conseil, les a impliqués au processus de prise de décision autour de cette question épineuse et qui se pose au sein de tous les partis politiques — au gouvernement comme à l’opposition — surtout à l’approche des élections législatives prévues en 2021. En plus de la lettre, un questionnaire de sondage a été également transmis aux membres du Conseil national pour faire parvenir leur point de vue à l’état-major du parti, et ce avant le 15 octobre. “Votre point de vue…

article suivant

Bonnes feuilles : “La face ‘cachée’ des sociétés civiles au Maghreb : un espoir pour demain ?”