Anthologie de Mohamed Saïl : Colère, j’écris ton nom

L’anthologie des interventions de Mohamed Saïl rappelle la convergence ancienne des luttes sociales, anticoloniales et laïques.

Par

Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel /Hommes de pays loin / Cobayes des colonies / Doux petits musiciens (…) Étranges étrangers / Vous êtes de la ville / Vous êtes de sa vie / Même si mal en vivez / Même si vous en mourez”, écrivait Jacques Prévert. Ce poème, Étranges étrangers, c’est Mohamed Saïl qui l’aurait inspiré, et c’est à lui qu’il est dédié.

Mohamed Saïl
Mohamed Saïl (1894-1953) était un militant anarchiste, anticolonialiste et internationaliste kabyle.Crédit: DR
Sa brève vie résume toutes les luttes de son époque, et au-delà. Mohamed Amezian ben Ameziane Saïl était militant anarchiste depuis l’âge de 17 ans. Alors que de nombreux anarchistes européens partaient en Afrique du Nord, il part en France, est déserteur pendant la Première Guerre mondiale, s’engage dans le groupe international de la colonne Durutti contre les franquistes pendant la guerre civile d’Espagne. Blessé, il ne peut plus exercer son métier de…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés