Abdellah Saaf: “Marx et Engels font le récit d’une résistance marocaine qu’ils admirent”

À l’aune de la parution de son nouvel ouvrage, ‘Ecrits marxistes sur le Maroc (1860-1925)’, Abdellah Saaf, chercheur, intellectuel, ancien ministre de l’Education nationale et lui-même marxiste, revient sur l’écriture de cet essai, ainsi que sur ce courant de pensée politique dans le Maroc des années 1970.

Par

Que pouvaient bien avoir Marx, Engels et Rosa Luxemburg à dire sur le Maroc en 1859 ? Que connaissaient-ils de ce pays “précapitaliste” à l’époque, de ce peuple qu’ils qualifiaient eux-mêmes de “barbare” ? Que nous importent leurs perceptions ? C’est à cet ensemble de questionnements que s’attaque Abdellah Saaf dans son dernier essai, paru aux éditions La Croisée des Chemins, entre relecture, analyse et recherche scientifique.

La réalisation de cet ouvrage relève d’un immense travail de documentation, de collecte historique et de traduction. Comment vous y êtes-vous pris ?

Abdellah Saaf
Abdellah Saaf.Crédit: DR
La réalisation de cet ouvrage était un chantier qui a duré trois ou quatre ans. C’était tout d’abord un travail de dépouillement qui consistait à retrouver dans les centaines…

article suivant

Décès à Paris de l'artiste peintre marocain Mohamed Melehi des suites du Coronavirus