Un jardin, une histoire: la réhabilitation du Parc de l’Hermitage à Casablanca, racontée par Hassan Darsi

En 2002, l’association casablancaise La Source du lion interpellait les autorités locales pour réhabiliter le parc de l’Hermitage, situé à Mers Sultan. Le projet, initié par l’artiste Hassan Darsi, a permis de redonner vie à cet espace laissé à l’abandon.

Par

Le Parc de l'Hermitage est l'un des plus anciens poumons de la ville, avec celui de la Ligue Arabe. Il a été réhabilité en 2010, sous l'impulsion d'un collectif d'artistes. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Nous sommes en 2002. C’est par un ami que Hassan Darsi découvre le parc de l’Hermitage, à Casablanca. L’artiste et fondateur de l’association La Source du lion est “estomaqué” par cette visite. Débris, poubelles… l’état du lieu, abandonné, est catastrophique. L’artiste décide de prendre les choses en main et de dénoncer la situation à travers une œuvre dont la réalisation prendra deux ans à plusieurs collectifs. La maquette du parc délabré, reproduisant le moindre déchet, est exposée à la Villa des Arts en avril 2003. Elle fait beaucoup de bruit, au point que le wali de l’époque s’empare du problème et lance des travaux de nettoyage ainsi que la réhabilitation du parc. La maquette, dont la fabrication a pris deux ans, est en grande partie fabriquée avec les débris…

article suivant

Décès à Paris de l'artiste peintre marocain Mohamed Melehi des suites du Coronavirus