Le ministère de la Santé instaure de nouveaux critères pour la fermeture des écoles en cas de contamination

Le ministère de la Santé annonce la mise en place d’un nouveau dispositif de veille et de surveillance épidémiologique, avec pour objectif de réduire le risque de contamination au Covid-19 au sein des établissements scolaires et de formation.

Par

Les modalités de la rentrée scolaire, prévue pour le 10 septembre, dépendent de l’avancée de la vaccination. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Mieux vaut prévenir que guérir. C’est en suivant cet adage que le ministère de la Santé a diffusé, le 5 octobre, une circulaire auprès de ses directeurs régionaux annonçant la mise en place d’un système de veille et de riposte contre le Covid-19 au niveau des établissements d’éducation et de formation. Le contexte du retour des élèves dans les écoles à Casablanca et de l’adoption, par la majorité des parents, de l’enseignement présentiel l’impose et constitue un constat de départ pour le département de Khalid Ait Taleb : “La présence des élèves et des étudiants au niveau des établissements d’enseignement pourrait constituer un facteur d’exposition à l’infection par le SARS-CoV-2 et, de là, une source de propagation du virus en milieux familial et communautaire”, lit-on dans la circulaire.

à lire aussi

Circonscrire les risques

Ce nouveau dispositif, qui sera coordonné au sein du…

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques