Amine Al-Hazzaz, entrepreneur globe-trotteur

Dans le paysage foisonnant de l’investissement, les entrepreneurs se multiplient mais ne se ressemblent pas. Observateur atypique de l’innovation, Amine Al-Hazzaz s’est donné pour mission de promouvoir le potentiel entrepreneurial africain. Portrait d’un acteur du changement.

Par

Une vocation et des valeurs

L’humilité, l’esprit d’équipe et le patriotisme sont des valeurs qu’Amine Al-Hazzaz apprend aux côtés de son père, Hamid Al-Hazzaz, gardien de but historique des Lions de l’Atlas. Elles le définissent et le poussent, chaque jour, à créer de l’impact. “Je suis né dans une famille d’entrepreneurs. Quand j’était petit, je ne rêvais pas d’être président d’un grand groupe ou haut fonctionnaire : j’ai toujours voulu entreprendre”, nous confie-t-il, se remémorant son enfance à Fès. Fruit du système éducatif public marocain, Amine obtient son baccalauréat au Lycée Moulay Slimane de Fès, avant de s’installer au Canada en 1995 pour poursuivre ses études supérieures à l’université de Sherbrooke, où il décroche un bachelor en marketing puis un master en business international.

Premiers pas

Ensuite, Amine quitte le Canada pour le Japon, où il…

article suivant

Puissant séisme dans l’ouest de la Turquie, des immeubles effondrés