Les étudiants marocains rapatriés de Wuhan veulent retourner en Chine

Près de 1000 étudiants marocains en Chine sont rentrés au Maroc dès l’apparition du coronavirus. Aujourd’hui, ils cherchent un moyen de retourner dans leurs universités chinoises. Témoignages.

Par

La RAM avait assuré le rapatriement des Marocains bloqués à Wuhan, le 2 février dernier, sur le tarmac de l'aéroport de Benslimane. Crédit: Fadel Senna/AFP

Oui, on a longtemps demandé à ce que nos enfants rentrent de Chine aux prémices de la crise sanitaire, mais c’était par peur de l’inconnu, du virus qui était nouveau. Maintenant que les choses ont évolué et qu’il fait partie de notre quotidien, on espère vraiment que nos enfants pourront retrouver leurs universités pour poursuivre correctement leurs études”, nous déclare Khadija, maman d’une étudiante marocaine à Wuhan qui fait partie des 167 citoyens rapatriés suite à des directives royales. À l’instar de Khadija, nombreux sont les parents qui espèrent que leurs enfants retrouvent leurs universités. Face aux multiples requêtes, toutes les portes demeurent fermées. Les étudiants sollicitent l’ambassade de Chine au Maroc pour essayer d’ouvrir le dialogue et de trouver un moyen de rejoindre leurs campus universitaires après plus de 7 mois de cours à distance.

Corps éprouvés

On voulait rentrer chez nous car on paniquait, comme tous les étudiants. Tous les…

article suivant

Généralisation de la couverture sociale : Le RAMED sera confié à la CNSS, 14 milliards de dirhams consacrés à la réforme