Gestion de crise, immunité collective... les 5 questions à se poser sur le Covid-19

La pandémie est à l’origine d’un flot d’informations dans les médias et sur les réseaux sociaux. Durant neuf mois, plusieurs questions ont été posées et ont trouvé des réponses, d’autres sont restées en suspens… TelQuel les a posées à des professionnels de la santé.

Par ,,, et

telquel

Pourquoi le secteur privé n’est-il pas impliqué à l’échelle nationale dans la lutte contre le Covid-19, alors que la situation, comme l’indique le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, risque d’être hors contrôle?

Parce qu’après une première période où le ministère de la Santé a sollicité la contribution du secteur privé, l’État a choisi de reprendre la main sur l’ensemble de la situation. Je crois que le gouvernement gagnerait à réellement impliquer le privé, non seulement dans le dépistage avec les laboratoires privés, mais aussi dans le traitement avec des cabinets médicaux et des cliniques. Il gagnerait également à les faire participer à la stratégie de gestion de cette crise. Le Covid-19 montre clairement que si nous ne réalisons pas un partenariat public-privé intelligent, pragmatique, équitable…

article suivant

Rappel: ce Maroc est cruel