Prohibés au sein de l’Union européenne, des pesticides dangereux sont exportés vers le Maroc

Dichloropropène, Triasulfuron ou Propargite, ces pesticides sont interdits au sein de l’Union européenne pour leurs risques sur la santé et l’environnement. Pourtant, d’après une enquête de Greenpeace publiée ce 10 septembre, le Maroc continue de faire partie des pays importateurs de ces produits.

Par

Parmi les 85 pays concernés, le Maroc figure dans le Top 10 des importateurs de ces pesticides. Crédit: Stringer/AFP

Chaque année, des pesticides interdits dans l’Union européenne en raison de leur toxicité avérée sont expédiés depuis le sol européen vers des pays où les réglementations sont plus faibles”, révèlent Greenpeace et l’association suisse Public Eye. Dans une enquête publiée le 10 septembre sous le titre Des milliers de tonnes de pesticides interdits sont expédiés vers les pays pauvres depuis des usines britanniques et européennes, les deux organismes décrivent un commerce “odieux” de produits qui présentent “des risques potentiels pour la santé tels que l’infertilité, les perturbations endocriniennes ou le cancer, et des risques environnementaux tels que la contamination des eaux souterraines ou l’empoisonnement des poissons, des oiseaux, des mammifères ou des abeilles”. Ces pesticides interdits par l’UE mais toujours vendus à d’autres pays sont au nombre de 41. Parmi les 85 pays concernés, le Maroc est…

article suivant

Confinez-nous... mais un jour par semaine seulement : la nouvelle suggestion du HCP