Les grands gagnants de la crise, épisode 1 : Label’Vie malgré la pandémie

Une croissance à deux chiffres, des investissements soutenus, un plan de développement inchangé… en dépit de la tourmente, le groupe Label’Vie poursuit sur sa lancée, faisant un pied de nez à la récession économique.

Par

Même après le déconfinement, certains clients ont gardé l’habitude de renouveler leurs stocks. Crédit: TNIOUNI/TELQUEL

C’est un secret de polichinelle, les secteurs économiques ne sont pas tous égaux devant la crise. Alors que plusieurs branches d’activité peinent toujours à sortir la tête de l’eau après trois mois de confinement, d’autres affichent une insolente santé. C’est le cas de la grande distribution qui ne s’est jamais aussi bien portée. Le groupe Label’Vie, seul acteur de la distribution moderne représenté à la Bourse de Casablanca, illustre parfaitement l’embellie de ce secteur au temps du Covid-19. “Nous avons la chance d’évoluer dans un secteur résilient par essence mais qui, à l’instar de n’importe quel autre secteur économique, peut aussi connaître des crises de différentes natures et de différentes ampleurs”, reconnaît Amine Bennis, directeur financier et administratif du groupe Label’Vie. La fermeture, pendant le confinement, de plusieurs grossistes, magasins de proximités et épiceries a en effet transféré…

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi