La Banque européenne d’investissement accorde un prêt de 100 millions d’euros au Maroc

Le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, et la vice-présidente de la Banque européenne d’investissement Emma Navarro ont annoncé ce 31 août que 100 millions d’euros ont été versés pour financer les besoins les plus urgents du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19.

Par

Conférence de presse du ministre des Finances, Mohamed Benchaâboun, le 4 août à Rabat. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Il s’agit d’une première tranche de 100 millions d’euros débloquée de façon urgente pour soutenir les efforts du Maroc contre la crise du Covid-19, sur un financement total de 200 millions d’euros, indique un communiqué conjoint du ministère de l’Économie et des Finances et de la Banque européenne d’investissement (BEI).

À cette occasion, Mohamed Benchaâboun a souligné l’importance de ce versement pour le royaume, afin de faire face aux besoins urgents en matière d’équipements et de matériels médicaux, ainsi que de renforcer les capacités sanitaires et hospitalières dans l’objectif de lutter plus efficacement contre la pandémie. « C’est la concrétisation manifeste d’un partenariat de grande qualité entre le Royaume du Maroc et la BEI, banque de l’Union européenne (UE), a dit le ministre« , cité dans le communiqué.

Premier financement pour la Méditerranée

Pour sa part, la vice-présidente de la BEI, Emma Navarro, s’est félicitée de ce déblocage de fonds réalisé en un délai record, car il est crucial, selon elle, d’agir rapidement afin de limiter l’impact sanitaire d’une telle pandémie sur la population. La BEI continue à mobiliser son expertise, ses ressources et ses compétences pour apporter des solutions concrètes répondant aux défis du Covid-19.

Ce crédit de 100 millions d’euros, poursuit le communiqué, est le premier financement de la BEI dans le voisinage méditerranéen de l’UE dans le cadre de la lutte contre le virus. Il s’inscrit plus précisément dans le Plan national marocain de réponse à la pandémie, dont la BEI soutient la mise en œuvre au Maroc, et de Team Europe, un programme qui a été créé par l’Union européenne dans l’objectif de soutenir les pays partenaires, notamment les pays hors de l’Europe, dans la lutte contre le coronavirus, et de les aider à faire face à ses conséquences.

Ce financement rejoint ainsi l’action de l’UE dans le secteur de la santé au Maroc, en complémentarité du programme d’appui de 100 millions d’euros portant sur les besoins sanitaires dans le contexte de la pandémie ainsi que le soutien du programme de réforme du ministère de la Santé, relève la même source.

 

(MAP)

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi