Le ministère de la Culture débloque 50 millions de dirhams pour la réhabilitation de trois sites patrimoniaux à Casablanca

Le ministère de la Culture débloque 50 millions de dirhams pour trois projets patrimoniaux à Casablanca : l’ancienne cathédrale Sacré-Cœur ainsi que les sites archéologiques Thomas I et Sidi Abderrahmane.

Par

La cathédrale du Sacré-Coeur, à Casablanca. Crédit: Abe Bingham/Flickr

Après des années d’attentisme et de retards cumulés sur certains projets patrimoniaux, la ville de Casablanca s’épaule du ministère de la Culture pour réactiver la machine à réhabilitation. Le Conseil de la ville a voté, lors de sa session extraordinaire du 23 juillet, une convention relative à la protection et la réhabilitation du patrimoine du grand Casablanca. Signée par le ministère de l’Intérieur, la wilaya de Casablanca, le Conseil de la ville et la SDL Casa patrimoine, cette convention concerne les travaux de valorisation, de renforcement et de réhabilitation de trois sites patrimoniaux : l’ancienne cathédrale Sacré-Cœur ainsi que les sites archéologiques Thomas 1 et le parc de Sidi Abderrahmane. Et c’est le département de Othman El Ferdaous qui met la main à la poche avec une enveloppe de 50 millions de dirhams selon la convention dont TelQuel détient copie, dont 15 millions de dirhams uniquement pour boucler les travaux d’aménagement intérieur…

article suivant

Casablanca : réouverture des écoles à partir du 5 octobre, et prolongation des mesures restrictives