Variation pour larme, cadavre et belle femme

Traduit Pour la première fois en français, le Syrien Mustafa Taj Aldeen Almosa défie la guerre par l’absurde et le fantastique dans “La peur au milieu d’un vaste champ et autres nouvelles”.

Par

Un rat au cœur sensible qui se suicide pour sauver des personnages de trois peintres sadiques et rivaux. Un juge giflé par les personnes qu’il a fait exécuter. Deux hommes fascinés par les genoux d’une morte. Une jeune fille au cœur brisé qui se transforme en statue de porcelaine. Un homme qui veut envoyer dans l’espace un tonneau contenant un petit garçon et une petite fille pour sauver son peuple d’un génocide… La trentaine de nouvelles réunies dans La peur au milieu d’un vaste champ et autres nouvelles nous emmènent à la rencontre de personnages – humains et animaux – étranges, souvent solitaires, toujours en proie à des obsessions, et dont le quotidien peut chavirer à tout instant.

Atmosphère surréaliste

Mustafa Taj Aldeen Almosa est dramaturge et nouvelliste. Ses œuvres sont traduites en turc, persan, kurde et…

article suivant

La République d'Haïti décide d’ouvrir un Consulat Général à Dakhla